Le guide de votre bien-être à domicile

Gemmothérapie

Les produits de gemmothérapie

bourgeon

© Jasmina - iStockphoto

Préparé depuis le Moyen-âge de façon artisanale, les macérâts de gemmothérapie attisent aujourd’hui l’intérêt de l’industrie pharmaceutique. Les produits se répandent donc sur les marchés du bien-être et de la santé.
  1. Flacons artisanaux et solutions industrielles
  2. Différentes applications de la thérapie par les bourgeons

Flacons artisanaux et solutions industrielles

Les procédés permettant de fabriquer les produits de gemmothérapie sont assez simples, ils peuvent être réalisés par des herboristes. Mais leur succès récent a intéressé les plus grosses entreprises…Les laboratoires pharmaceutiques commercialisent aujourd’hui des solutions 1D qui correspondent à une dilution par 10 du macérât-mère d’origine. Cette dilution importante est due à la très forte concentration des principes actifs présents dans les bourgeons. Pas assez dilués, les bourgeons pourraient être à l’origine de diverses intolérances. La concentration 1D reste totalement efficace, sans présenter de danger. Alors qu’à l’origine la préparation des produits de gemmothérapie comprenait de l’eau, les dernières productions ne comprennent que de l’alcool et de la glycérine. Cela semble aller à l’encontre des hypothèses émises par le docteur Henry, père de la discipline, qui reconnaissait à l’eau des propriétés essentielles à l’extraction des éléments actifs de la plante. Les solutions de gemmothérapie sont conditionnées la plupart du temps en flacons de 60 ml ou de 125 ml.

Différentes applications de la thérapie par les bourgeons

Les produits de gemmothérapie se classent par les fonctions qu’ils remplissent. Certains auront des vertus protectrices et défendront l’organisme des agressions extérieures. C’est le cas, par exemple, du genévrier, de l’orme, du cassis ou encore du rosier sauvage. D’autres agiront plus spécifiquement sur les os, la musculature ou les articulations comme les airelles, le framboisier, le frêne, le pin des montagnes ou la vigne vierge. L’amande douce, le citronnier, l’aubépine, le châtaigner, l’érable, le ginkgo ou le tamaris auront des effets très positifs sur la circulation et les réseaux sanguins. Pour le drainage, vous pourrez vous tourner vers le romarin, le bouleau ou le tilleul. Pour garder la ligne et avoir un teint frais toute l’année, le figuier et le myrtillier seront vos alliés. Dégagez vos voies respiratoires grâce à la ronce, au noisetier ou à l’aulne. Détendez vous grâce au pommier ou à l’olivier. Le séquoia assouplit les tendons tandis que le seigle harmonise les fonctions prostatiques.